Les 3 Bandhas

 » Celui qui pratique le prânayâma avec les bandhas , non seulement s’assure les énergies prâniques qui pénètrent en lui , devient capable de les accumuler et de les diriger à volonté , mais il peut encore bénéficier du dynamisme vital de base , représenté en lui par le pôle génital et développer sa  » créativité  » réelle « 

( André Van Lisbeth – Prânayâma- La dynamique du souffle ) .

Bandha est un terme sanscrit que l’on peut traduire par « sceau », ou « ligature » Il sert à contrôler et à guider les forces prâniques et psychiques absorbées, engendrées ou mises en circulation par le Prânayâma.

♦ Il est le résultat de la contraction de certains muscles, de la fermeture de certains passages que nous allons voir. Le but de ces sceaux est d’utiliser et de faire circuler de manière optimale l’énergie vitale ou Prâna . Le corps physique se purifie peu à peu. C’est  avec la pratique  des techniques du souffle ou prânayâma  qu’ils prennent tout leur sens et les effets sont puissants , intenses et subtils.

♦ Les trois bandhas sont Mula bandha, « le sceau du périnée », Uddyana bandha, « le sceau du diaphragme », et Jalandhara bandha, « le sceau de la glotte ».

C’est la pratique simultanée des trois bandhas ( Maha Bandhas ) qui permet de maintenir et d’utiliser l’énergie à l’intérieur du corps et qui produit les effets les plus intenses et les plus transformateurs.

♦ Les Bandhas augmentent la pression à l’intérieur du corps. Ils régulent l’énergie, ils massent les organes internes et renforçent les zones délicates dans lesquelles l’énergie peut avoir tendance à stagner ou à s’éparpiller . Pressions, dépressions dans l’axe vertébral tant à l’étage thoracique ( au dessus du diaphragme qu’à l’étage abdominal.)

→ Mula Bandha

Mula signifie racine et s’apparente à la zone du plancher pelvien et au premier chakra, le chakra racine Muladhara. En engageant Mula Bandha, on ne fait pas que verrouiller la zone pelvienne, mais on sent également l’ensemble des muscles qui forment le plancher pelvien s’engager et se soulever vers le nombril, grâce au travail du diaphragme, puis s’appuyer à la base du dos même. Mula Bandha engage le plancher pelvien (la zone du périnée et du bas du ventre).

En pratique :  après une profonde inspiration et une rétention du souffle contracter le plancher pelvien , le sphincter anal, le muscle releveur de l ‘anus , le bas du ventre pour repousser les viscères vers le sacrum , avec un axe vertébral étiré vers le haut, ressentir l’enracinement à la terre par les ischions . Le sceau est installé , l’énergie remonte le long des chakras succéssifs .

→ Uddiyana Bandha

Uddiyana Bandha est le verrou  abdominal, il signifie en sanskrit « vers le haut ». Il permet de diriger l’énergie du corps vers le haut.

En pratique : Dans la position debout , en Samasthiti , inspir en fléchissant les genoux et en prenant appui avec les mains sur le bas des cuisses,  expir  puis rétention du souffle poumons vides, faire un faux mouvement d’inspir, la glotte est fermée, les côtes s’écartent comme pour inspirer, mais il n’y a pas d’air qui rentre et, en même temps, allonger la nuque et rentrer le menton.
Ce mouvement crée un appel d’air au niveau des poumons et fait remonter le diaphragme. La paroi abdominale est plaquée en direction de l’axe vertébral .

Puis , lorsque l’inspir se fait sentir, relâcher d’abord le ventre et laisser le dos s’arrondir, relâcher en même temps au niveau de la gorge. Inspir lentement et profondément en remontant à la verticale.

Accueillir, et porter son attention sur Manipura Chakra  au niveau du plexus solaire.

La maîtrise de ce Bandha va  permettre de développer le centre, de créer des espaces, et un meilleur alignement. Il permet de soulager la colonne lombaire par le gainage des muscles larges de l’abdomen.

→ Jalandhara Bandha

 » Après avoir contracté la gorge, l’adepte fixera fermement le menton sur la poitrine  … ce bandha comprime les artères allant au cerveau et arrête le flux de nectar coulant vers le bas  » Hatha yoga Pradipika – Verset III, 70-71

« Le verrou de la gorge » consiste à rapprocher le menton du sternum. Il évite la fuite de l’énergie vers le haut et permet d’apaiser le mental. Ce Bandha est très efficace pour concentrer l’esprit, arrêter le flux des pensées et canaliser ainsi l’énergie. Il constitue le pôle opposé de Mula Bandha.

Pour installer Jalandara bandha : inspiration, rétention poumons pleins , avaler la salive à la fin de la déglutition, les muscles de la gorge sont contractés d’une façon particulière, les bloquer puis placer le menton dans la fourchette du sternum avec étirement des cervicales.

Ce Bandha  intensifie les postures où le sternum est pressé contre le menton, comme Halasana (la Charrue) par exemple. Il protège très efficacement la colonne cervicale en préservant la longueur de la nuque.

 

Les bandhas ne sont pas très aisés à installer et à tenir quand on commence à pratiquer le yoga et il conviendra d’être très bien bien guidé au début.

Cependant,  les appliquer et les pratiquer régulièrement vous donnera un contrôle certain sur vos énergies vitales en les équilibrant et en les stabilisant.

Namasté 🙏😊


 

A propos de l’Atelier Yoga & Danse

💥✨⚡️💥✨⚡️

Shiva Nataraja

Le danseur cosmique

( Nata: danse – Raja : Roi)

S’unir avec le Divin

 L’Atelier aura lieu le Dimanche 24 Mars 2019 au Centre Leymarie

( Rue Cinq arbres à Aurillac) de 10 H à 17 H.

Je serai accompagnée d’Aline DESBOIS

( Professeur de Danse contemporaine )

et nous alternerons nos enseignements tout au long de la journée .

Ce sera une belle et douce journée d’apprentissage du Yoga et de la Danse ( les débutants sont les bienvenu(e)s dans l’une ou l’autre des disciplines ).

Pourquoi cet atelier ?
Une conscience particulière . . . Une expérience de légèreté.

Yoga et Danse , un lien intime , complémentaire , riche et harmonieux , avec le même outil : le corps .
L’un se sert du corps vers la quête de l’esprit, l’autre pour la création artistique mais dans le même but de la conscience du corps physique, conscience du souffle ( Prana en sanskrit : de plus en plus long pour que l’énergie circule ) , même recherche de sa verticalité, allonger son axe dans un souci d’alignement vers le ciel , et sentir ses appuis sur la terre : une même dualité.

Le dialogue sera étroit entre, coordination, présence, instant présent, temps, énergie, espace, immobilité, mouvement, profondeur , légèreté, force, fragilité, se centrer , se décentrer , une alliance d’ harmonie entre Orient et Occident , entre Sacré et Profane.

. Dans la pratique du Yoga nous irons accueillir les énergies du Printemps qui vient de renaître , saison de l’élément Feu ( Agni en sanscrit : ardeur , intensité ) qui transforme et produit lumière et légèreté, dans la joie et l’envie de faire circuler ce renouveau en nous avec légèreté  . Nous favoriserons les postures de  » torsion » ( pour détoxifier , essorer les organes, créer de l’espace)  des postures d’ouverture du coeur et des  » kryas ( pratiques de purification, de nettoyage des organes internes).

. Dans la Danse , nous irons vers un réveil du corps , en visitant chaque   articulation et faire le lien entre la respiration, la suspension et le poids, le haut et le bas , le ciel et la terre . Nous explorerons aussi l’espace et le temps à travers la légèreté de la plume . Comment elle s’envole, se dépose , quelles qualités gestuelles elle nous apporte et comment nous pouvons y porter une « intention » et ainsi construire ensemble, une danse en conscience.

Réveil des corps , célébration des nouvelles énergies  » Yang » ( dynamisantes , énergisantes ) du Printemps .

La vie végétale croît , germe, émerge du sol et s’élève vers la Lumière , tout comme notre corps qui s’étire , se déploie et se met en mouvement.

 

 

 » Quand ton corps s’abandonne au mouvement ,

ton âme se souvient de sa danse »


L’Ecoute . Thich Nhât Hanh

 

 » Écouter est peut-être le plus beau cadeau que nous puissions faire à quelqu’un …
C’est lui dire: tu es important pour moi, tu es intéressant, je suis heureux que tu sois là.

Écouter, c’est commencer par se taire… Avez-vous remarqué combien les dialogues sont remplis d’expressions de ce genre :

« C’est comme moi quand… » Ou bien : « Ça me rappelle ce qui m’est arrivé,… »

Bien souvent, ce que l’autre dit n’est qu’une occasion de parler de soi.

Écouter, c’est commencer par arrêter son petit cinéma intérieur, son monologue portatif, pour se laisser transformer par l’autre.

C’est accepter que l’autre entre en nous même comme il entrerait dans notre maison et s’y installerait un instant, s’asseyant dans notre fauteuil et prenant ses aises.

Écouter c’est vraiment laisser tomber ce qui nous occupe pour donner tout son temps à l’autre.

C’est comme une promenade avec un ami, marcher à son pas, proche mais sans gêner, se laisser conduire par lui, s’arrêter avec lui, repartir, pour rien, pour lui.

Ecouter ce n’est pas chercher à répondre à l’autre, sachant qu’il a en lui même les réponses à ses propres questions.

C’est refuser de penser à la place de l’autre, de lui donner des conseils et même de vouloir-le comprendre.

Écouter, c’est accueillir l’autre avec reconnaissance, tel qu’il se définit lui même sans se substituer à lui pour lui dire ce qu’il doit être.

C’est être ouvert positivement à toutes les idées à tous les sujets, à toutes les expériences, à toutes les solutions sans interpréter, sans juger, laissant à l’autre le temps et l’espace de trouver la voie qui est la sienne.

Écouter ce n’est pas vouloir que quelqu’un soit comme ceci ou comme cela, c’est apprendre à découvrir ses qualités qui sont en lui spécifiques.

Être attentif à quelqu’un qui souffre, ce n’est pas donner une solution ou une explication à sa souffrance, c’est lui permettre de la dire et de trouver lui-même son propre chemin pour s’en libérer.

Apprendre à écouter quelqu’un, c’est l’exercice le plus utile que nous puissions faire pour nous libérer de nos propres détresses…

Écouter c’est donner à l’autre ce que l’on ne nous a peut-être encore jamais donné : de l’attention, du temps, une présence affectueuse.

C’est en apprenant à écouter les autres que nous arrivons à nous écouter nous-mêmes, notre corps et toutes nos émotions, c’est le chemin pour apprendre à écouter la terre et la vie, c’est devenir poète: c’est-à-dire, sentir le cœur et voir l’âme des choses.

À celui qui sait écouter est donné de ne plus vivre à la surface: il communie à la vibration intérieure de tout vivant. »

Thich Nhât Hanh

( Moine bouddhiste vietnamien , militant pour la paix )

 


 

Om (AUM) , le Mantra des Mantras, la vibration originelle

C’est le son primordial, universel, à l’origine de la création . Source du commencement des temps, il contient tout ce qui a été, est et sera.
C’est le mantra le plus précieux et le plus important qui soit . On le retrouve dans les textes sacrés de l’Inde ( Védas, Upanishads, textes tantriques ) . Il est souvent comparé à la flèche dont la pointe est la pensée traversant les ténèbres de l’ignorance pour atteindre la lumière .
Tous les sons qui existent proviennent de ce son . Il est pour l’Inde la vibration originelle dont provient l’Univers à travers le cycle infini du cosmos, avec une notion sacrée , divine.

C’est le son de la libération . Prononcé , il est puissant , il créé en nous une vibration intense qui nous ouvre , nous relie à l’Univers , et le son  terminé , s’installe alors en nous un grand silence , les pensées sont effacées , nous sommes en harmonie avec la conscience universelle , cette force vitale inhérente à la nature.

♦  Le « A » fait référence au Dieu de la création Brahma et représente le commencement. C’est le son fondamental.

Il se prononce la bouche ouverte sans aucun contact avec aucune partie de la langue et du palais .  Le son de la lettre « A » part de la cavité buccale, il est guttural.

♦  Le « U »( prononcé OU) fait référence au Dieu Vishnu , Dieu de la conservation et représente la continuité.

Il se souffle depuis la base de la plaque de résonance de la bouche jusqu’à son extrémité . Il représente exactement le mouvement de la force qui débute à la racine de la langue et vient finir sur les lèvres.
♦  Le « M » fait référence à Shiva , Dieu de la destruction et représente la fin avec la possibilité de renouveau.
Il correspond au dernier son de la série labiale car on le produit avec les lèvres closes. Il résonne dans la tête, il est comme une transcendance qui fait passer les énergies de la matière la plus dense , à la vie la plus subtile .

Prononcé correctement , AUM représente tout le phénomène de la production du son , ce que ne peut pas faire un autre mot . Il est le symbole naturel de tous les sons diversifiés.

Il libére une sensation de calme et de paix et les effets sont biens connus.Tout comme un exercice de Pranayama ( technique du souffle ) , il y a un allongement du souffle et notamment de l’expiration . Ainsi, il contribue à la détente et la recharge des énergies  . Il  agit sur toutes les régions du corps en permettant une harmonisation totale.

 » Le Prânayama, science et art du Prâna, est la Porte d’entrée par laquelle le yogi pénètre dans le corps subtil. . . Art du souffle, il apporte à l’organisme un abondant surcroît d’oxygène, y provoquant de subtiles transformations qui ont leurs répercussions sur toutes les fonctions somatiques. Il favorise au plus haut point le recentrage de l’attention et la concentration de l’esprit . Régulant pensées , désirs et actions , il procure à celui qui s’y adonne avec prudence et patience un remarquable équilibre , une profonde paix et une grande force de volonté … » ( François ROUX).

 

( Extrait de mon mémoire  » La Porte du Sacré  » Juillet 2015) .


 

Belle et douce année 2019

Je vous souhaite de magnifiques fêtes de fin d’année 😊

Que cette année 2018 qui se termine , vous soit belle et douce , avec une

pleine lune généreuse ce Samedi 22 décembre,

 au lendemain du solstice d’hiver.

Que Paix , Harmonie , Ahimsa ( la non violence), Lumière

soient au sein de votre coeur pour 2019 🙏🌟☀️

IMAGINE ALL THE PEOPLE :

 » Imagine qu’il n’y a aucun paradis

C’est facile si tu essaies,

Aucun enfer en dessous de nous,

Au dessus de nous , seulement le ciel,

Imagine tous les gens

vivant pour aujourd’hui

Imagine qu’il n’y a aucun pays,

Ce n’est pas dur à faire,

Aucune cause pour laquelle tuer ou mourir,

Aucune religion non plus,

Imagine tous les gens

vivant leurs vies en Paix.

Tu peux dire que je suis un rêveur

Mais je ne suis pas le seul,

J’espère qu’un jour tu nous rejoindras,

Et que le Monde vivra uni.

Imagine aucune possession,

Je me demande si tu peux,

Aucun besoin d’avidité ou de faim

Une fraternité humaine

Imagine tous les gens

Partageant tout le monde »

JOHN LENNON


Atelier Yoga Création & Mandala

L’Art comme une création, l’Art comme une posture….

Une belle journée de partage lors de cet atelier de pratique de yoga et de création : harmonie, joie, bonne humeur , belles énergies , lumière dans les coeurs.

Créer et se rapprocher de son intériorité , de quelque chose d’intime, une présence intérieure, immanente.

La création est un révélateur . Il met en forme, il donne à voir quelque chose, qui est habituellement invisible, puisque l’artiste est le créateur de son oeuvre . Le monde caché est révélé par la mise en place inconsciente de signes, de traits , de courbes, de formes , de couleur.

De même en yoga , s’installer dans une posture nous amène au sens du beau , à NOTRE sens du beau . C’est aussi l’outil important de notre cheminement personnel, vers un chemin rayonnant révélateur d’une existence en Soi avec une concentration de tous les instants, comme une méditation, où le facteur temps n’existe plus, simplement l’instant présent, dans la précision du geste, dans l’attention , sans agitation, avec bienveillance comme une posture.

Sthira Sukka : le juste équilibre , stabilité et lâcher prise

Avec la création en mosaïque, avec patience , les doigts se déplacent, cherchent la juste place, assemblent, mettent en place ces petits bouts de carreaux, selon leurs formes, leurs couleurs, et comme par magie, tout se met en place sans aucune intervention de la volonté, juste un regard intérieur, juste la recherche du beau , du vrai , de la stabilité , de la sérénité.

 » Créer c’est donner une forme à son destin  » ( Albert Camus) 

Les belles réalisations des yoginis 😊

Namasté 😊 🙏 🌈


 

 

Un cadeau de Noël original

Et si vous offriez , pour Noël, un cours de Yoga, un atelier , à vos proches, pour découvrir la pratique , pour cheminer vers soi grâce à l’apprentissage de l’attention, de la concentration, de la respiration, de la méditation.

Plusieurs formules possibles:

. Une séance individuelle : 30 euros

. Une séance en duo : 55 euros

. Un atelier d’une journée : 45 euros

. Une carte de 10 cours collectifs : 95 euros

N’hésitez pas à me contacter pour plus de renseignements ( je peux m’adapter aussi à votre demande) , soit via le site ou au 06 89 85 48 24 😊 🙏


Atelier Yoga Création&Mandala le 15/12/2018

La pratique artistique est une expérience méditative, et méditer c’est être vivant, c’est se relier au sentiment de l’existence.

 » L’artiste doit être l’instrument qui fait que l’essence cosmique se transforme en essence visible  » ( Brâncusi)

C’est ce que nous visiterons lors de l’Atelier YOGA CREATION & MANDALA , qui aura lieu le SAMEDI 15 DECEMBRE au CENTRE LEYMARIE ( rue 5 Arbres à AURILLAC de 10H à 17 H.)

Au centre de Soi , toutes les formes d’expression et de rencontre sont possibles .

Avec le Yoga se placer dans son centre , son ancrage.
Par la création explorer, visiter , exprimer mes potentiels d’expression . . aller à ma rencontre .
Une expérience inédite, à vivre vers l’ouverture à Soi même.

Nous alternerons donc pratique de Yoga et méditation ( le matin, et fin d’après midi) et réalisation d’un mandala en mosaïque ( je fournis le matériau).

Je vous guiderai dans cette réalisation, mais l’Intention (sankalpa en sanskrit ) sera portée sur ma liberté d’expression, sur ce qui est juste pour moi dans le moment présent , dans l’ici et le Maintenant.

« La créativité , un état de grâce , un état d’Etre , dans lequel tout converge vers un but, dans lequel le temps et l’espace se confondent » (Yehudi Menuhin.)

Concrètement : Rendez-vous un peu avant 10 h , le temps de s’installer . Nous partagerons ensemble un déjeuner ( chacun chacune amène un petit quelque chose à boire et à manger ) . Les boissons chaudes ou froides de la journée seront fournies.
L’atelier se terminera à 17H.
Il est ouvert à toutes et tous ( pratiquants de yoga ou pas) .
Le nombre de places est limité ( maxi 20 personnes ) , sur inscription via l’évènement ( sur FB) ou par mail via le site ou en me contactant  au 0689854824.
Le tarif pour la journée est de 35 euros à verser au moment de l’inscription.
N’hésitez pas à me contacter pour plus de renseignements 😃🙏🌈


 

Atelier Yoga Parent / Enfant

L’atelier s’est déroulé Samedi 17 Novembre 2019 .


Il a été un beau moment de partage , de complicité, d’émotions, autour de la pratique du Yoga de manière ludique , sereine , dans la joie , la bonne humeur , la douceur et la bienveillance .

Rendez vous pris pour le prochain atelier qui aura lieu le 1er Décembre 😊 🌱 🙏


 

Ecoute le silence !

Ecoute le silence , écoute ce qu’il te dit , prêtes y toute ton attention , tout simplement , dans le calme de l’instant présent.
Ressens le dans tout ton corps, comprends le sans les mots , sans les pensées . . . Etre juste là.

 » Dans le silence se révèle la vérité nue , libre de mots . Ecoute le silence , chaque fois que tu le peux . Son éloquence va bien au delà du verbe le plus flamboyant . Sa force de persuasion outrepasse la parole la plus poignante . Et sa franchise ne laisse dans l’ombre aucun fragment du vrai . Tout baigne dans le silence . Lorsque tu t’immerges en lui, tu rejoins le tout. Cela est difficile dis tu . Oui c’est devenu difficile , tant le mental pérore . Tu as même fini par le croire indispensable . Mais ce qu’il te raconte , c’est du déjà- vu , du déjà-su. Et ce savoir là ne te mène nulle part. Il rabâche et fait de toi un éternel potache . Détache toi de ces discours . Plonge dans le silence et entends . Plonge dans l’invisible et vois . Va dans l’inconnu , c’est le neuf . Tu ne peux pas rajeunir , désir dérisoire . Mais tu peux renaître , ici. C’est le secret de l’être .

Ecoute le silence , le savoureux silence.  »

François ROUX.