Quand les Portes de l’Energie sont ouvertes: Les 5 VĂąyus ( souffles , vents ) 😊🌈

Le yoga de l’Ă©nergie tel qu’il m’a Ă©tĂ© transmis lors de mes quatre annĂ©es de  formation, met l’accent sur la circulation des Ă©nergies , par un travail sur la relation du geste et de la respiration ( dans les asanas / postures ) , sur le rĂŽle du regard intĂ©rieur , subtilement , sans excĂšs de volontĂ© et sur l’attention .Les postures, la respiration, la mĂ©ditation et plus subtilement les vibrations agissent sur l’Ă©nergie.

 » L’Ă©nergie va lĂ  oĂč va la pensĂ©e  » ( Roger CLERC ) .

Les chakras sont les portes Ă  ouvrir pour la circulation des Ă©nergies ( j’en ai dĂ©jĂ  parlĂ© dans un article prĂ©cĂ©dent ) , et lorsque ces portes sont ouvertes , les diffĂ©rents souffles ou vĂąyus peuvent circuler .

Les 5 cinq souffles , les 5 vĂąyus, sont reliĂ©s Ă  l’univers par la respiration ( prĂąnayama) . Ils sont comme les Portes de l’Ă©nergie en mouvement , cette Ă©nergie qui  traverse notre corps tout entier.

Je ne parlerai que des 5 majeurs car il en existe d’autres selon les traditions.

 » Nous ne devons jamais oublier que l’Ă©nergie reste subtile, quelle que soit sa manifestation : respiration, mouvements, rĂȘves etc …Ceci est d’ailleurs indispensable si l’on veut admettre , Ă  la fois l’existence de PrĂąna et la conception de toute physiologie subtile . PrĂąna est transcorporel et justifie tout Ă  fait la nĂ©cessitĂ© de faire la diffĂ©rence entre PrĂąnayama et gymnastique respiratoire… » ( Jean-Pierre LAFFEZ)

✓ PrĂąna – VĂąyu :  » le souffle en avant « 

Il est situĂ© dans le chakra du coeur, point de rencontre de l’Ă©nergie du haut et du bas , et c’est bien lĂ  qu’est rĂ©partie l’Ă©nergie dans les autres centres d’Ă©nergie, Ă©vitant ainsi le dĂ©sĂ©quilibre qui risque de surcharger un autre center d’Ă©nergie.

Il est l’indicateur que l’INSPIR est une descente de l’Ă©nergie et non une montĂ©e.

✓ ApĂąna – VĂąyu :  » le souffle d’en haut  »Â 

Il est situĂ© entre l’anus le nombril . Il circule dans le chakra infĂ©rieur ( Mulhadara chakra) . Il rĂ©git les fonctions d’expulsion / Ă©limination ( accouchement, Ă©jaculation, menstrues, selles, urine, gaz carbonique Ă  l’expiration, gaz du colon) et de reproduction.

Il est l’expiration de type lunaire , au contraire de PrĂąna – vĂąyu qui est l’inspiration de type solaire.

✓ Samana – VĂąyu :  » le souffle en harmonie

Il est le souffle qui Ă©quilibre , unifie, harmonise et stabilise PrĂąna-vĂąyu et ApĂąna – vĂąyu . Il se situe dans le chakra du nombril ( entre le nombril et le coeur ) et rĂ©git les mĂ©canisme de la digestion . Son mouvement va de la pĂ©riphĂ©rie vers le centre racine, Ă  la source, par le travail de la mĂ©diation . Ouvrir ces portes , c’est se relier Ă  ces sources Ă©nergĂ©tiques avec clairvoyance.

✓ UdĂąna – VĂąyu :  » le souffle d’en haut

Il est « le souffle qui monte » . Il opĂšre par le chakra de la gorge, quelquefois entre le nez et le sommet du crĂąne. Il exerce son influence sur le diaphragme et la respiration . Il reprĂ©sente les transformations de l’Ă©nergie et ses mouvements qualitatifs vers le haut. C’est lui qui permet Ă  la Kundalini, par la puissance de son Ă©nergie, de monter de chakra en chakra.

✓ Vyana :  » le souffle des nadis »

Il est rĂ©parti dans tout le corps, Ă©mane du second chakra et il imprĂšgne tout le corps. Il se dĂ©place du centre jusqu’Ă  la pĂ©riphĂ©rie. Il gouverne la circulation Ă  tous les niveaux : aliments , eau, oxygĂšne, circulation des Ă©motions et des pensĂ©es. Il transmet la force et le mouvement . En cela, il assiste les autres vĂąyus dans leurs fonctions . Il assure la circulation de l’Ă©nergie dans les nĂądis ( canaux subtils du flux de l’Ă©nergie ) .

La frontiĂšre entre chacun de ces vĂąyus, qu’ils soient au nombre de 10 ou de 5 n’est pas dĂ©terminĂ©e, car tout un chacun fera circuler l’Ă©nergie selon ses ressentis.

Il n’en reste pas moins que ce souffle sera notre soutien , notre partenaire, notre alliĂ© , notre ami dans tous les moments de notre vie. Nous devons le travailler, l’observer, l’Ă©couter, le ressentir , l’affiner.

 » Le PrĂąnayama , science et art du PrĂąna, est la Porte d’entrĂ©e par laquelle le yogi pĂ©nĂštre dans le corps subtil. . . art du souffle , il apporte Ă  l’organisme un abondant surcroĂźt d’oxygĂšne, y provoquant de subtiles transformations , qui ont leur rĂ©percussion sur toutes les fonctions somatiques . Il favorise au plus haut point le recentrage de l’attention et la concentration de l’esprit . RĂ©gulant pensĂ©es, dĂ©sirs et actions, il procure Ă  celui qui s’y adonne avec prudence et patience un remarquable Ă©quilibre, une profonde paix et une grande force de volontĂ© . . . » François ROUX 

NamastĂ© 😊 đŸŒș 🌈 🙏

( Extrait de mon mĂ©moire  » La Porte du SacrĂ© » JUIN 2015 #efyparis)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *