Yoga & Nature ce matin đŸŒˆđŸŒ±â˜€ïž

 

Ce matin , le soleil brillait et la pratique Ă  l’extĂ©rieur a Ă©tĂ© remplie de belles Ă©nergies , Prana ( l’Ă©nergie virale ) a circulĂ© dans la conscience de son ancrage Ă  la terre et l’Ă©lĂ©vation vers le ciel , comme un lien entre terre et ciel . Les mantras des oiseaux ont guidĂ© l’installation dans la dĂ©tente en shavasana , une posture Ă  plat dos placĂ©e , installĂ©e , dans l’intention du laisser ĂȘtre dans la vigilance dans le corps et  l’apaisement du mental , du rythme cardiaque et des flux sanguins .  Dans cette posture le souffle est lent et profond .

« A quoi cela sert-il vraiment de faire des postures de yoga ? Dans le Hatha yoga, le rĂŽle attribuĂ© aux asanas peut ĂȘtre multiple. Il ne s’agit pas tant de « faire » mais plutĂŽt « d’ĂȘtre ». La posture devient un lieu d’expĂ©rience pour dĂ©velopper notre capacitĂ© Ă  ĂȘtre totalement conscient dans l’instant prĂ©sent. Ensuite, selon votre degrĂ© d’implication, chaque posture peut se vivre Ă  diffĂ©rents niveaux.
La plupart des postures permettent tout d’abord de prĂ©server et d’amĂ©liorer des qualitĂ©s physiques, notamment la souplesse et la tonicitĂ© qui contribuent Ă  une bonne vitalitĂ©. À cela s’ajoute un effet majeur : la stabilisation de l’attention, qui passe de la dispersion mentale habituelle Ă  la concentration soutenue. Cette derniĂšre sera d’autant plus amplifiĂ©e si vous ĂȘtes d’une grande prĂ©cision dans l’installation de la posture. GrĂące au contrĂŽle du souffle spĂ©cifique Ă  l’asana, la vigilance sera renforcĂ©e.
Vous serez Ă©galement invitĂ© Ă  adapter la proposition technique qui vous est faite. Vous devrez constamment vous ajuster avec perspicacitĂ© dans votre position, en fonction des rĂ©actions de votre organisme. Vous est ainsi proposĂ© trois degrĂ©s de difficultĂ© progressifs, afin que chacun(e) puisse rĂ©aliser son Ă©quilibre personnel et laisser s’exprimer l’intelligence du corps.
Enfin si la pratique s’approfondit, vous vous apercevrez que les postures modifient les mouvements des fluides dans le corps. Elles agissent sur la circulation du sang mais aussi, pour les yogis, sur la circulation du « PrĂąna », l’énergie vitale.
Ainsi, progressivement, la posture devient un lieu de perfectionnement et de connaissance plus subtile. Elle crĂ©e les conditions de l’état de mĂ©ditation qui, dans le yoga, ouvre Ă  une dimension spirituelle.
L’essentiel se situe dans une progression intelligente lors du dĂ©roulement de la posture grĂące Ă  une prise de conscience du vĂ©cu intĂ©rieur, d’instant en instant, avec l’ajustement personnel Ă©clairĂ© par ce vĂ©cu. »  Boris TATSKY

 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *