Solstice d’Hiver : Le retour de la lumière 💫



Le solstice d’hiver est le moment précis de l’année où le jour est le plus court , et la nuit la plus longue.

A partir du solstice d’hiver, les jours commencent à rallonger, marquant ainsi le triomphe symbolique de la lumière sur les ténèbres, même si la nuit est la plus longue de l’année . Du latin « Sol » ( soleil) et de « sistere » ( rendre immobile) , le solstice est un passage des ténèbres vers la lumière , les polarisés sont bien là.



Depuis des millénaires, les solstices et les équinoxes sont célébrés aux 4 coins du monde. Le solstice d’hiver a ainsi été marqué par de nombreuses fêtes païennes en l’honneur du «soleil invaincu» afin de célébrer le «retour de la lumière».

Ces célébrations païennes, comme de nombreuses autres festivités, ont ensuite été assimilées par les religions, comme le christianisme avec la «Fête de Noël». Le mot «Noël» semble d’ailleurs venir du germanique «Neue helle» qui signifie «Nouvelle clarté» [notons que ce n’est qu’en 354 que le pape Liberus décida que Noël serait le jour de la naissance de Jésus et devait être fêté le 25 décembre…].

Le solstice d’hiver est aussi l’époque de la floraison du gui , alors que les dernières feuilles tombent et que toute la nature semble se revêtir d’un manteau de mort. Le gui, prolongement végétal de la symbolique hivernale, exprime ainsi la survie de l’âme, la continuité de la vie après la mort apparente de la nature qui suit la chute des feuilles. Tout comme le solstice d’hiver, c’est un symbole du retour à la lumière solaire originelle.

Le vivant est l’expression d’une multitude d’énergies en mouvement, Mère Nature respire . Ces énergies, en perpétuelle transformation, expriment des rythmes se caractérisant par l’alternance de contractions et d’expansions, inspir, expir.

On retrouve ces différentes phases du macrocosme au microcosme et la respiration humaine en est un bel exemple, avec ses deux temps d’expiration et d’inspiration et ses deux rétentions du souffle.
La terre répond également à ce processus : sa respiration annuelle définit un cycle de vie jalonné par 4 saisons résultant de sa rotation autour du soleil. Quatre noeuds de force déclenchant des variations d’énergie, aux deux solstices et aux deux équinoxes. Ils sont célébrés par quatre fêtes cardinales : Noël, Pâques, la fête de Saint-Jean et celle de Saint-Michel.
Au moment du solstice d’hiver, le 21 décembre , la terre est au maximum de son inspiration et elle retient son souffle avant d’entamer une nouvelle expiration au printemps suivant. Elle a aspiré en elle les «forces solaires de l’été» qui se sont également concentrées au creux de chaque graine et semence. Ainsi, en écho à cette retenue du souffle hivernal, l’être humain est invité à couver, à materner durant tout l’hiver, les semences solaires encore fragiles qui ont été enfouies au coeur de son intériorité.

Tout comme la graine puise son énergie au centre d’elle-même, c’est au plus profond de notre être que nous trouverons la force et la lumière nécessaires pour que puissent germer et s’épanouir en nous notre lumière car durant tout la saison hivernale nous sommes dans notre intériorité.

Sources : Les Fêtes chrétiennes et la respiration de la Terre (Rudolf Steiner) .

De très belles fêtes lumineuses 💫

💫 Que 2021 , après cette année 2020 difficile et parsemée d’épreuves, vous redonne l’envie de renaître à l’espoir ,

💫 Qu’inspiré(e)s par la pratique du Yoga, vous puissiez continuer à cultiver la joie , le partage , la confiance ,

✨ Que rayonnent la bienveillance, la compassion et la création ,

💫 Que la présence de vos proches vous réchauffent le coeur et vous réconfortent ,

Prenez soin de vous et à très vite 😊 🙏

A l’image du calendrier de l’Avent , une posture par jour 😊🙏

Le Yoga , un chemin spirituel 🙏

💫 » Se défaire de notre « pilotage automatique » , du mode Avoir dans lequel nous vivons . Cette reconversion est essentielle . Elle peut-être induite par le Yoga , par une assise méditative . . .  » Alexandre Jollien

J’ai dessiné ces postures , à l’image du calendrier de l’Avent .

A vos tapis avec une posture par jour , c’est bien 😊

Je vous souhaite de très belles fêtes de Noël dans l’Amour , la bienveillance , la gratitude , la Paix , . . . malgré cette situation bien compliquée .

Prenez grand soin de vous et de vos proches .

La spiritualité et la qualité de l’Etre 🙏

Nous sommes confinés . . . à nouveau .

Mais ne pas perdre de vue « l’essentiel »… et transformer notre quotidien en exercice spirituel et se relier à plus grand que soi.

Continuer chaque jour à lire, à écrire, à méditer, pour respirer mieux… Aimer le réel, comme il va. Continuer à oeuvrer dans l’incertain. Creuser patiemment mon propre sillon. Faire ce que j’ai à faire sur cette terre. Continuer à vivre.

💫 »Le travail propre à la spiritualité , à bien y réfléchir est très spécial . . . Il n’a pas pour but premier de produire des objets, ni d’acquérir des biens matériels, ni même d’avoir une utilité quelconque dans le monde économique . . . Nous avons affaire à une activité scandaleusement immatérielle et improductive ! La pratique spirituelle produit, bien sûr des effets, mais qui se  » retournent  » en quelque sorte sur l’individu lui même, qui s’y engage corps et âme, sans autres finalités extérieures.

Elle vise, avant toute chose, une certaine qualité de l’Etre qui est inqualifiable, inégalable, inappropriable. Elle opère ainsi une transformation radicale : – C’est un savoir qui a pour effet et fonction de modifier l’être du sujet – nous dit M.Foucault. Ce savoir spirituel n’est pas seulement intellectuel et rationnel, mais appartient à un autre ordre. Il est vécu de manière sensible et charnelle, comme un accomplissement de l’Etre entier, une augmentation de l’existence elle-même. Un sentiment, tout à la fois de bonheur , de plénitude, de silence, de sérénité, de clarté, d’unité . Dans cet espace heureux et lumineux, le – je sais- est inséparable de – je suis – . Un exemple de cette fusion parfaite est la fameuse triade des Upanishad dans les sagesses anciennes de l’Inde : sat-cit-ânanda : être, conscience, béatitude .

La spiritualité c’est ce qui illumine soudainement le sujet, c’est ce qui apporte de la joie pure, c’est ce qui donne la tranquillité de l’âme. »💫

Philippe FILLIOT ( Professeur agrégé d’arts plastiques – chargé de cours sur la spiritualité contemporaine – Professeur de Yoga – Ecrivain – )

Samasthiti entre Terre et Ciel 🌱✨

🌱 ✨ Sama Stithi : ce sur quoi on peut s’appuyer, en confiance pour aller vers une élévation , lien Terre Ciel .

💫Posture de verticalité justement installée , ce juste équilibre entre fermeté et aisance, ( stira-sukha ) la respiration est égalisée , le corps s’aligne permettant l’apaisement de l’esprit , du mental, avec une conscience de son corps dans l’espace et dans son centre, en installant une écoute, une harmonie , une paix . . .un état de yoga.

✨Debout sur votre tapis, les pieds parallèles entre eux par les bords externes et écartés de la longueur d’un pied.
Sentez quelques instants toute la surface de vos pieds bien s’enraciner dans le sol, et ayez cette conscience de toute la petite surface qui vous permet de rester debout .

✨Tout doucement , remontez avec votre regard intérieur à l’arrière de vos jambes jusqu’à votre bassin que vous retroverserez.

✨Continuez à monter le long de votre colonne vertébrale , vertèbre après vertèbre , en essayant de bien sentir les espaces entre chacune de vos vertèbres.
Une fois parvenu au niveau de vos épaules , sentez la détente de vos bras , de vos mains et comment cette détente allège un tout petit peu plus les épaules, permettant d’allonger votre cou.

✨Puis vous allez continuer à remonter le long de votre nuque. Dessinez l’arrondi de votre crâne jusqu’à son sommet que vous pousserez en direction du ciel.


✨Vous êtes le lien Terre/ciel, à la fois enracinés dans le sol et inspirés par l’espace au-dessus de vous .


💫Vous vous installez dans votre posture, debout , l’équanimité dans la stabilité.


🌟Accueillez le souffle tranquillement , sans forcer, mais étant très conscient des quatre temps du souffle , un rythme posé , inspir, suspension poumons pleins, expir, suspension poumons vides.


🌟Chacune de vos inspirations de vos expirations vous grandit , vous élargit.

 » Tout ce qui aide l’Homme à se dépasser , favorise l’accès aux plans supérieurs de conscience  » Rémy Chaloin ☀️🙏